Je sais ce que tu fais.
Que tu t'effaces de ma vie peu à peu, ou peut-être est ce toi qui m'efface de ta vie petit à petit?
Chaque jours et avec chaque souvenirs que cela inclu. Je ne peux pas t'en vouloir à vrai dire, je ne les voyais pas. Jusqu'à présent.
Je pensais que ça irait mieux, mais je n'ai absolument rien compris. Du début à la fin, je n'ai absolument rien compris. Et je suis toujours dans l'ignorance.
Mais ça tu le sait. Et la vie continue de tourner.

Mais je ne me relève pas.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

Je t'ai vu grandir au fond.
Aiguiser ton esprit et ta réflexion, écrire et t'intéresser à des choses. Tu m'as aidé aussi à grandir et m'accepter.
A m'ouvrir aux autres alors que Dieu seul sait à quel point c'était et ça continu d'être dur.
Mais j'essai quand même.
Tu continue à m'inspirer, et j'espère que tu le sais.
Je continu de penser à toi, je me dis que tu aimerai bien les décors que je vois et découvre,
mais je ne me dis pas que ça serait bien pour toi ou pour moi que je te reparle, car je sais que tu ne reviendra jamais vers moi.
Et je ne t'affligerai jamais ça, trop de complications. Mais je continu quand même à t'aimer, dans mon coeur.
Pour ce que tu as été pour moi, et ce que tu es.

Car je sais que tu n'es pas à des années lumières de ce que tu étais, juste en mieux pour toi même.
Et c'est là que je voulais en venir toutes ces années,
je suis fière de toi, car tu continu d'avancer.